Serigne Bassirou Guèye : « Je ne lâche rien, il y a bien détournement »

Serigne Bassirou Guèye

Le procureur de la République, a démarré depuis deux demi-heures son réquisitoire, contre Khalifa Sall et ses coinculpés. Et, Serigne Bassirou Gueye a annoncé la couleur dès les premières minutes de son réquisitoire : « Je ne lâche rien, il y a détournement de deniers publics parce que les fonds ne sont pas politiques », martèle-t-il.

D’ailleurs, souligne le maître des poursuites : « La nature des fonds importait peu ». Mais, « à la mairie de Dakar, il n’existe pas de fonds politiques », précise-t-il.

Pour bétonner son argumentaire, il indique que durant tous les débats, « personne n’a produit un document qui montre qu’à la mairie les dépenses diverses sont des fonds politiques ».

S’appuyant sur les fausses factures, Serigne Bassirou Guèye de demander « Pourquoi les fonds politiques, parce qu’ils ne doivent pas être justifiés, doivent être justifiés par des faux ? ».