Le comptable de la Ville de Dakar récuse toute « association de malfaiteurs »

justice

Appelé à répondre des chefs d’inculpations portés contre lui, Mamadou Bocoum, comptable de la mairie de Dakar, réfute tout et s’explique.

« La remise des fonds à la disposition de Mbaye Touré a des fondements juridiques. Je récuse ces chefs d’inculpations. L’ordonnance de renvoi du doyen des juges est fausse. Il ne s’agit pas des dépenses de mil et autres mais des dépenses diverses. Tous les actes posés ici, c’est le respect de la réglementation. Jamais dans ma vie, on est convenus avec les co-prévenus de réunion pour une association de malfaiteurs. Pour moi, on n’a fait que respecter la réglementation », répond le comptable de la mairie à Me Moustapha Ndoye.

Pour rappel, Mamadou Bocoum est poursuivi pour association de malfaiteurs portant la somme de 30 millions mensuellement, complicité de détournement de deniers publics. Pour se justifier, il évoque les raisons de la création d’une caisse d’avance. « Un arrêté de création et une décision de nomination du gérant. Ce sont ces deux conditions qu’il faut pour mettre en place une caisse d’avance », rappelle le comptable.