Boubacar Sadio, Commissaire de Police à la retraite : « L’usage de balles réelles par les forces de l’ordre n’est pas indiqué »

Commissaire de police à la retraite, Boubacar Sadio, à travers un entretien accordé à Walf Quotidien revient sur les fondamentaux en matière de maintien et de rétablissement de l’ordre public. Le prétexte, c’est la mort par balle de l’étudiant Mohamadou Fallou Sène hier à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Boubacar Sadio

Interrogé sur la question, Boubacar Sadio déclare : « L’usage de balles réelles par les forces de l’ordre en matière de maintien et de rétablissement de l’ordre public n’est pas indiqué. Ce n’est pas souhaitable. Ce qui a conduit à la mort du jeune étudiant Mohamed Fallou Sène est déplorable, même si pour l’instant, je n’en connais pas encore les tenants et les aboutissants.

Mais si l’on discute des principes d’une manière générale, sans se focaliser sur ce cas bien précis, il faut admettre que les gendarmes auraient dû éviter d’utiliser des balles réelles en de pareilles occasions, en vertu du principe de la graduation dans l’intervention. Il y a aussi des formalités à suivre, en passant notamment d’abord par la sommation qui consiste à tirer des coups en l’air, pour inviter son vis-à-vis à obéir aux instructions.»